Home Eyeglass Lenses Aider vos clients à mieux comprendre les effets de l’exposition à la lumière bleue sur leurs yeux

Aider vos clients à mieux comprendre les effets de l’exposition à la lumière bleue sur leurs yeux

La plupart de vos clients savent probablement à quel point il est important de se protéger les yeux des rayons UV du soleil (et s’ils ne le savent pas, nous vous recommandons de leur en parler). Toutefois, combien d’entre eux savent qu’il est également essentiel de se protéger de la lumière bleue ?

septembre 8, 2020

Bien que l’on parle beaucoup ces derniers temps des effets de la lumière bleue sur notre santé (et nos yeux), beaucoup ne comprennent pas encore tout à fait de quoi il s’agit.

Pour faire la lumière sur ce sujet (excusez le jeu de mots), nous avons décidé de présenter dans ce blog des informations simplifiées que vous pourrez communiquer à vos clients sur la lumière bleue et ses effets sur leurs yeux.

Qu’est-ce que la lumière bleue ?

La lumière du soleil est constituée d’un spectre lumineux comprenant des rayons de différentes couleurs (rouge, orange, jaune, vert et bleu) dont certains sont visibles et d’autres invisibles. Dans ce blog, nous nous concentrerons sur la partie visible du spectre. Cependant, il est important de noter que l’exposition à la partie invisible du spectre, notamment les rayons UV du soleil, peut aussi avoir un effet néfaste sur les yeux.

Sans entrer dans les détails, les rayons situés à l’extrémité rouge du spectre de la lumière visible ont des longueurs d’onde plus longues et dégagent moins d’énergie, tandis que ceux situés à l’extrémité bleue du spectre ont des longueurs d’onde plus courtes et émettent plus d’énergie.

La partie du spectre de la lumière visible dont les longueurs d’onde sont les plus courtes et l’énergie la plus élevée représente environ un tiers de l’ensemble de la lumière visible et est appelée lumière bleue ou lumière visible à haute énergie (HEV).

Bien que le sujet fasse encore l’objet d’études, ce que nous savons actuellement, c’est que la lumière bleue a des effets à la fois positifs et négatifs sur la santé.

Commençons par les bonnes nouvelles… La lumière bleue n’est pas toujours mauvaise ! Il s’avère qu’une certaine exposition à la lumière bleue est en fait bonne pour notre santé. D’ailleurs, les études révèlent que cette lumière stimule notre vigilance, contribue à notre mémoire et à nos fonctions cognitives et améliore même notre humeur.

En outre, l’exposition à la lumière bleue pendant la journée contribue à maintenir un rythme circadien équilibré, qui est le cycle naturel d’éveil et de sommeil de notre corps (pensez alors à ce qui se passe lorsque nous y sommes exposés la nuit, mais nous y reviendrons plus tard).

En ce qui concerne la vue, les premières études montrent que les enfants qui ne sont pas suffisamment exposés à la lumière du soleil (et à la lumière bleue) courent un risque plus élevé de développer une myopie. Voilà donc pour les bonnes nouvelles. Passons maintenant aux préoccupations concernant l’exposition à la lumière bleue. Voici ce que vos clients doivent savoir.

Faits importants sur la lumière bleue

1. La lumière bleue est en réalité omniprésente. À l’extérieur, le soleil émet de la lumière qui traverse l’atmosphère. Les longueurs d’ondes bleues plus courtes entrent en collision avec les molécules d’air et font que la lumière bleue se disperse partout, ce qui donne au ciel un aspect bleu (par temps clair). La lumière du soleil est la principale source d’exposition à la lumière bleue, mais il existe également de nombreuses autres sources artificielles de lumière bleue, notamment les éclairages fluorescents et électroluminescents, les téléviseurs à écran plat, les écrans d’ordinateur, les smartphones et autres appareils électroniques. La quantité de lumière HEV émise par ces appareils est beaucoup plus faible que celle diffusée par le soleil. Cependant, comme nous passons beaucoup de temps à regarder ces appareils (des études indiquent que 60 % des gens passent plus de 6 heures par jour devant des écrans !) et que nous les tenons assez près de notre visage, les effets à long terme de cette exposition supplémentaire à la lumière bleue suscitent des inquiétudes.

2. Il est beaucoup plus facile aux yeux de bloquer les rayons UV que la lumière bleue. Les structures antérieures de nos yeux (la cornée et le cristallin) peuvent empêcher avec efficacité la plupart des rayons UV visibles d’atteindre la rétine sensible à la lumière située à l’arrière de nos globes oculaires (bien qu’il soit important de protéger les yeux à la fois des rayons UV du soleil et de la lumière infrarouge invisible). Toutefois, la cornée et les verres sont moins efficaces lorsqu’il s’agit de bloquer la lumière bleue, et quasiment 100 % de la lumière bleue les traverse pour atteindre la rétine.

3. La lumière bleue peut entraîner une fatigue oculaire due à l’usage des appareils électroniques. La lumière bleue possédant les longueurs d’onde les plus courtes et les plus énergétiques du spectre de la lumière visible, elle se disperse plus facilement que les autres lumières visibles et provoque un effet stroboscopique. Ce type d’oscillation lumineuse crée un éblouissement qui réduit le contraste visuel des images et ces « interférences » défocalisées peuvent déclencher une fatigue oculaire, des maux de tête et une fatigue physique et mentale après de longues périodes d’exposition aux écrans.

4. Trop de lumière bleue tard le soir peut perturber notre cycle de sommeil. Contrairement aux bienfaits de l’exposition à la lumière bleue pendant la journée, une trop forte exposition aux écrans et à l’éclairage intérieur le soir peut entraîner des difficultés à s’endormir, une mauvaise qualité du sommeil et une fatigue le lendemain.

5. Une exposition trop importante à la lumière bleue peut augmenter le risque de dégénérescence maculaire. Des études ont montré que la lumière bleue pénétrant jusqu’à la rétine, une trop forte exposition peut nuire aux cellules photosensibles de la rétine. Cela peut provoquer des modifications des yeux similaires à celles de la dégénérescence maculaire, qui peuvent elles aussi entraîner une perte de vision permanente.

D’autres études doivent encore être menées pour déterminer exactement « l’excès de lumière bleue » pour la rétine. Toutefois, il est certain que la quantité de lumière bleue à laquelle nous sommes exposés quotidiennement par les écrans suscite une inquiétude croissante.

Que peuvent faire vos clients pour protéger leurs yeux d’une trop forte exposition à la lumière bleue ?

Il existe un certain nombre de mesures que vos clients peuvent prendre pour protéger leurs yeux de l’exposition à la lumière bleue.

Par exemple, ils peuvent réduire la luminosité de leurs écrans, utiliser des filtres d’écran et des applications qui filtrent la lumière bleue des écrans sans nuire à la visibilité et faire des pauses fréquentes pour reposer leurs yeux des écrans (en appliquant la règle des 20-20-20 : pour 20 minutes passées devant un écran, ils doivent regarder quelque chose situé à 20 pieds (= 6 m) ou détourner le regard pendant 20 secondes).

Vous pouvez aussi leur permettre de protéger leurs yeux de la lumière bleue en leur proposant Shamir Blue Sun™, Shamir Blue Zero™ et Shamir Glacier Blue Shield™ — nos solutions innovantes et éprouvées qui peuvent être utilisées pour une protection la plus complète et la plus efficace possible contre l’exposition à la lumière bleue.

NOUS PENSONS QUE CES INFORMATIONS VOUS INTÉRESSERONT...
septembre 8, 2020
Entrez dans le futur : Shamir, les Big Data et l’Intelligence Artificielle

Ce n’est pas de la science-fiction, c’est la réalité. L’avenir de l'optique est déjà une réalité !

Lire la suite
septembre 9, 2022septembre 9, 2022
Sept conseils pratiques pour aider vos clients

S’adapter aux verres progressifs

Lire la suite
< Retour au Blog

Quelle est la prochaine étape ?

Vous inscrire pour suivre nos dernières tendances, nouveaux produits et actualités

Contactez Shamir